Santenay Beaurepaire

Premier Cru
Santenay Beaurepaire

Cépage :

Pinot Noir.

Vignoble

Le site : juste au dessus du village de Santenay, au sud de la Côte de Beaune.
Histoire & tradition : on raconte qu'autrefois les amoureux se donnaient rendez-vous dans cet endroit retiré, avec des cachettes de buissons, d'où le nom de "Beau Repaire".
Le sol : argilo-calcaire.

Viticulture

Densité de plantation : 10 000 pieds/ha pour permettre à la vigne de capter aux mieux les messages des terroirs.
Taille : Guyot.
Rendements : 48hl/ha, volontairement faibles, permettent aux raisins de révéler les nuances de chaque terroir.
Approvisionnement : achat de raisins et de vins auprès de fournisseurs partenaires.

Vinification

- 2 à 3 semaines de macération et vinification au total.
- Levures indigènes.
- Température de macération et de fermentation maîtrisée.

Joseph Drouhin recherche la maîtrise totale du processus d'extraction, qui donne de la couleur et de la substance mais ne doit pas se faire au détriment de la finesse et de la typicité.

Elevage

Type : en fûts dont 10% de fût neuf.
Durée : 12-15 mois.
Provenance des bois : forêts françaises de haute futaie.
Séchage des bois : la Maison tient à maîtriser totalement le séchage de ses bois durant plus de 3 ans, ce qui contribue à l'élégance des vins.

Tout au long du processus, les décisions se prennent essentiellement en fonction des dégustations, pièce par pièce. Ces données sont naturellement complétées par les analyses techniques. Comme pour l'ensemble des vins de la Maison, priorité absolue est donnée à l'expression du terroir au respect de l'effet millésime.

Dégustation par Véronique Boss-Drouhin

"Un vin charpenté, sans rudesse. La robe est d'un beau rubis lumineux, le nez révèle des arômes délicats de mûres sauvages et de violette. En bouche, le vin a de la structure, mais il reste souple. Une belle persistance".

Service

Température : 16°C
Consommation : 8 à 20 ans