Griotte-Chambertin

Grand Cru
Griotte-Chambertin

Cépage :

Pinot Noir.

Vignoble

Le site : petit carré, portion infime de la Côte, le Griotte-Chambertin se trouve là, sous vos yeux, au milieu des Grands Crus de Gevrey-Chambertin. Moins de trois hectares, mais à l'intérieur de ces limites, se produit un mystérieux phénomène.
Histoire & tradition : on a tendance à penser à la cerise "griotte" à propos de ce vin. Elle fait partie des arômes qu'il développe, pourtant le nom vient de "Criots" (comme dans Criots-Bâtard-Montrachet) qui fait référence à un sol de calcaire dur. Le son "Cr" vient de la même racine que "craie". Etymologie et géologie se rencontrent.
Le sol : maigre et peu profond avec des terres rouge-brun.
Surface du Domaine : 0,52 ha.
Age moyen des vignes : 27 ans.

Viticulture

Culture biologique depuis 1990 puis biodynamique quelques années plus tard.
Plants : issus de notre sélection massale, élevés dans notre propre pépinière, mais issus également de clones qualitatifs reconnus.
Entretien du sol : les sols sont nourris au compost de fumiers et bois blancs, parfois aux Guanos. Ils sont labourés soit mécaniquement soit par des chevaux pour contenir les herbes.
Traitements : seulement produits autorisés en culture biologique : infusions et décoctions de plantes, soufre et cuivre, poudres de roches,. Nous préservons les prédateurs naturels.
Densité de plantation : de 10 000 à 12 500 pieds/ha pour explorer en profondeur l'intimité de nos terroirs et réduire la production par cep.
Taille : Guyot.
Rendements : nous visons l'ancien rendement de base, soit le rendement autorisé actuel moins 20%.

Vinification

Vendanges : manuelles en petites caisses percées afin de préserver l'intégrité du fruit.
Tri : à la vigne et en cuverie si nécessaire.
Macération :
- 2 à 3 semaines de macération et vinification au total.
- Levures indigènes.
- Température de macération et de fermentation maîtrisée.

Joseph Drouhin recherche la maîtrise totale du processus d'extraction, qui donne de la couleur et de la substance mais ne doit pas se faire au détriment de la finesse et de la typicité.

Elevage

Type : en fûts dont 20% de fût neuf.
Durée : 14-18 mois.
Provenance des bois : forêts françaises de haute futaie.
Séchage des bois : la Maison tient à maîtriser totalement le séchage de ses bois durant plus de 3 ans, ce qui contribue à l'élégance des vins.

Tout au long du processus, les décisions se prennent essentiellement en fonction des dégustations, pièce par pièce. Ces données sont naturellement complétées par les analyses techniques. Comme pour l'ensemble des vins de la Maison, priorité absolue est donnée à l'expression du terroir au respect de l'effet millésime.

Dégustation par Véronique Boss-Drouhin

"La dégustation d'un Griotte-Chambertin laisse toujours songeur. Les arômes sont complexes et subtils. On découvre des senteurs fines de guignolet et de cerise confite, de cuir fin et de noix de muscade, lorsque le vin est un peu âgé, de la truffe et des tonalités de gibier. Les saveurs également entretiennent la réflexion. Les tannins, pourtant abondants et présents, ne sont ni agressifs, ni grossiers. La persistance des arômes de bouche est exceptionnellement importante".

Service

Température : 16-18°C
Consommation : 5 à 30 ans.