Côte de Beaune

Appellation Village
Côte de Beaune

Cépage :

Chardonnay.

Vignoble

Le site : sur la colline surplombant la ville de Beaune. Si le terme "Côte de Beaune-Villages" est utilisé d'une manière générale pour désigner les vins du sud de la Côte d'Or, par opposition à ceux de la "Côte de Nuits", produits au nord, en revanche l'appellation contrôlée "Côte de Beaune" n'est donnée qu'aux vins issus du territoire de la commune de Beaune. L'appellation "Côte de Beaune Villages" ne s'applique qu'aux vins rouges.
Histoire & tradition : le Côte de Beaune de la Maison Joseph Drouhin est très particulier puisqu'il est issu en grande partie du domaine (3 hectares) ainsi que de jeunes vignes du célèbre Clos des Mouches.
Le sol : argile et calcaire. Le sol léger permet une évolution des vins vers une grande finesse.
Surface du Domaine : 3ha.

Viticulture

Culture biologique depuis 1990 puis biodynamique quelques années plus tard.
Plants : issus de notre sélection massale, élevés dans notre propre pépinière, mais issus également de clones qualitatifs reconnus.
Entretien du sol : les sols sont nourris au compost de fumiers et bois blancs, parfois aux Guanos. Ils sont labourés soit mécaniquement soit par des chevaux pour contenir les herbes.
Traitements : seulement produits autorisés en culture biologique : infusions et décoctions de plantes, soufre et cuivre, poudres de roches. Nous préservons les prédateurs naturels.
Densité de plantation : de 10 000 à 12 500 pieds/ha pour explorer en profondeur l'intimité de nos terroirs et réduire la production par cep.
Taille : Guyot.
Rendements : nous visons l'ancien rendement de base, soit le rendement autorisé actuel moins 20%.

Vinification

Approvisionnement : raisins du domaine complétés d'achats de raisins et de moûts auprès de fournisseurs partenaires.
Vendanges : manuelles en petites caisses percées afin de préserver l'intégrité du fruit.
Tri : si nécessaire, les raisins sont sélectionnés deux fois : lors de la récolte manuelle, puis sur une table de tri dans la cuverie.
Pressurage : très lent, pour respecter le fruit. Les jus de dernière presse ne sont pas retenus.
Les blancs passent en fûts directement après débourbage.

Elevage

Type : en fûts dont 20% de fût neuf.
Durée : 12 mois.
Provenance des bois : forêts françaises de haute futaie.
Séchage des bois : la Maison tient à maîtriser totalement le séchage de ses bois durant plus de 3 ans, ce qui contribue à l'élégance des vins.

Tout au long du processus, les décisions se prennent essentiellement en fonction des dégustations, pièce par pièce. Ces données sont naturellement complétées par les analyses techniques. Comme pour l'ensemble des vins de la Maison, priorité absolue est donnée à l'expression du terroir au respect de l'effet millésime.

Dégustation par Véronique Boss-Drouhin

"Un vrai délice, une belle harmonie ! Sa couleur est d'un or pâle, très brillant. Les arômes rappellent le miel, l'amande et la citronnelle avec, au vieillissement, des saveurs intenses de noisette et d'amande grillées".

Millésime

Ce millésime a produit des vins de tous styles, certains d'une acidité relativement soutenue, d'autres tout en rondeur. Le facteur principal a été le gel. Les vignes ayant subi ce fort gel printanier ont souvent mûri plus tard, donnant des vins assez nerveux, les parcelles non affectées par le gel ont atteint une maturité plus précoce. Beaucoup de très jolies cuvées dans ce millésime aux multiples facettes.

Service

Température : 13°C.
Consommation : 3 à 5 ans.