Corton-Charlemagne

Grand Cru
Corton-Charlemagne

Cépage :

Chardonnay

Vignoble

Le site : une position dominante sur la colline qui domine le village d'Aloxe-Corton. Le domaine de la Maison Joseph Drouhin bénéficie d'une orientation plein est.
Histoire & tradition : Corton-Charlemagne est le seul vignoble de Bourgogne qui porte le nom de deux empereurs : "Corton" vient de Curtis d'Othon, en gallo-romain, c'est-à-dire domaine d'Othon, empereur d'Outre Rhin, qui a donné Courthon puis Corton ; Charlemagne (Carolus Magnus), l'empereur célèbre fut, dit-on, propriétaire du vignoble en son temps.
Le sol : calcaire brun et cailloux. La terre de Charlemagne s'étale et grimpe à grains ocres et à cailloux blonds.

Viticulture

Densité de plantation : 10 000 pieds/ha pour permettre à la vigne de capter aux mieux les messages des terroirs.
Taille : Guyot.
Rendements : volontairement faibles, permettent aux raisins de révéler les nuances de chaque terroir.
Approvisionnement : achat de raisins et de moûts auprès de fournisseurs partenaires.

Vinification

Pressurage : très lent, pour respecter le fruit. Les jus de dernière presse ne sont pas retenus.
Les blancs passent en fûts directement après débourbage.

Elevage

Type : en fûts dont 25% de fût neuf.
Durée : 12-15 mois.
Provenance des bois : forêts françaises de haute futaie, notamment Tronçay.
Séchage des bois : la Maison tient à maîtriser totalement le séchage de ses bois durant plus de 3 ans qui contribue à l'élégance des vins.

Tout au long du processus, les décisions se prennent essentiellement en fonction des dégustations, pièce par pièce. Ces données sont naturellement complétées par les analyses techniques. Comme pour l'ensemble des vins de la Maison, priorité absolue est donnée à l'expression du terroir au respect de l'effet millésime.

Dégustation par Véronique Boss-Drouhin

"Un très grand cru de Bourgogne, à déguster avec recueillement. La robe a des reflets d'or. Le nez est soutenu, avec des tonalités subtiles de roses, d'amandes fraîches, d'agrumes et de miel, de bois rare et d'épices. En bouche, une remarquable sensation d'équilibre et de majesté. L'alliance de plénitude et de la fraîcheur. La finale est intense et complexe, les arômes se fondent dans une plénitude qui se prolonge longtemps. Un vin qui a de la présence".

Millésime

Les vins de la Côte d'Or sont rentrés avec d'excellents niveaux de maturité, de bons équilibres sucre/acide et un état sanitaire satisfaisant. Les degrés potentiels étaient normaux à hauts. Nous avons profité de l'excellent état des raisins pour utiliser les levures indigènes lors des fermentations alcooliques. Elles ont duré environ 3 semaines pendant lesquelles nous avons pratiqué de légers bâtonnages. Les prises de bois sont très douces, les lies sont de bonne qualité et l'élevage va se poursuivre dans de bonnes conditions.

Service

Température : 14°C.
Consommation : 10 à 30 ans.