Corton Bressandes

Grand Cru
Corton Bressandes

Cépage :

Pinot Noir.

Vignoble

Le site : Corton est le seul Grand Cru rouge de la Côte de Beaune. Au nord de Beaune, la montagne de Corton est massive, surmontée d'un bois de petits chênes. Un vignoble un peu pentu et très bien exposé au Sud-Est.
Histoire & tradition : le nom a été donné par l'Empereur Othon au VIIIe siècle : Curtis (le domaine), d'Othon (propriéraire). Le Corton a vite été célèbre dans le monde entier car c'est un vin qui voyage bien.
Le sol : argile et cailloux créent des "climats" assez dissemblables et déclinent le thème Corton. Dans ce terrain bien drainé, le pinot noir doit faire descendre ses racines à plusieurs mètres sous terre, c'est un peu le secret de ce vin.
Surface du Domaine : 0,25 ha.
Age moyen des vignes : 37 ans.

Viticulture

Culture biologique depuis 1990 puis biodynamique quelques années plus tard.
Plants : issus de notre sélection massale, élevés dans notre propre pépinière, mais issus également de clones qualitatifs reconnus.
Entretien du sol : les sols sont nourris au compost de fumiers et bois blancs, parfois aux Guanos. Ils sont labourés soit mécaniquement soit par des chevaux pour contenir les herbes.
Traitements : seulement produits autorisés en culture biologique, infusions et décoctions de plantes, soufre et cuivre, poudres de roches. Nous préservons les prédateurs naturels.
Densité de plantation : de 10 000 à 12 500 pieds/ha pour explorer en profondeur l'intimité de nos terroirs et réduire la production par cep.
Taille : Guyot.
Rendements : nous visons l'ancien rendement de base, soit le rendement autorisé actuel moins 20%.

Vinification

Vendanges : manuelles en petites caisses percées afin de préserver l'intégrité du fruit.
Tri : à la vigne et en cuverie si nécessaire.
Macération :
  • 2 à 3 semaines de macération et vinification au total.
  • Levures indigènes.
  • Température de macération et de fermentation maîtrisée.

  • Joseph Drouhin recherche la maîtrise totale du processus d'extraction, qui donne de la couleur et de la substance mais ne doit pas se faire au détriment de la finesse et de la typicité.
    Pigeage : un par jour jusqu'à mi-fermentation, puis un remontage léger par jour jusqu'à cuvaison.
    Pressurage : séparation des vins de goutte des vins de presse.

    Elevage

    Type : en fûts dont 20% de fût neuf.
    Durée : 14-18 mois.
    Provenance des bois : forêts françaises de haute futaie, notamment Tronçay.
    Séchage des bois : la Maison tient à maîtriser totalement le séchage de ses bois durant plus de 3 ans, ce qui contribue à l'élégance des vins.

    Tout au long du processus, les décisions se prennent essentiellement en fonction des dégustations, pièce par pièce. Ces données sont naturellement complétées par les analyses techniques. Comme pour l'ensemble des vins de la Maison, priorité absolue est donnée à l'expression du terroir et au respect de l'effet millésime.

    Dégustation par Véronique Boss-Drouhin

    "Un vin assez charpenté dans la jeunesse, sans dureté. Le nez est puissant, avec des arômes de fruits confits évoluant vers des nuances épicées et musquées au vieillissement. Un bon Corton a du gras pour équilibrer le tannin et l'indispensable acidité. La persistance est très longue".

    Service

    Température : 16°C.
    Consommation : 5 à 25 ans.