Beaujolais-Villages Nouveau

Appellation Régionale
Beaujolais-Villages Nouveau

Cépage :

Gamay

Vignoble

Site : l'aire du Beaujolais fait partie de la "Grande Bourgogne" mais diffère en bien des points. Les toits ne sont déjà plus recouverts de tuiles rouges comme dans les régions méditerranéennes.
Histoire & tradition : la Maison Joseph Drouhin a toujours eu un lien profond avec la région beaujolaise et a fait figure de pionnier dans les années 50 où nous avons été les premiers à embouteiller et expédier le Beaujolais Nouveau.
Sol : le calcaire de la Côte d'Or fait place au granit rose, favorable au Gamay.

Viticulture

Notre expérience dans la région, nous a permis de sélectionner des cuvées qui se complètent à la perfection pour produire un beaujolais primeur typique.

C'est le royaume du Gamay. La taille "gobelet", sans fils entre les vignes, permet à chaque pied d'évoluer à sa guise.

Vinification

Méthode : traditionnelle Beaujolais, semi-carbonique, en grappe entière.
Macération : 4 à 10 jours.
Elevage : en cuve inox.

Elevage

Elevage minimum : le vin est expédié moins de deux mois après les vendanges.

Dégustation par Véronique Boss-Drouhin

"Ce Beaujolais-Villages Nouveau offre la même intensité de couleur que le Beaujolais Nouveau.
Cette année les vins présentent une couleur rouge foncée, profonde, avec des reflets bleutés. Le nez est très expressif sur des arômes de mures, réglisse, bleuet. La bouche est ample, plutôt généreuse, sur ces mêmes notes fruitées.
Des saveurs légèrement acidulées rafraîchissent l'ensemble.
Le Beaujolais Nouveau 2017 est très gourmand et pourrait être consommé avec plaisir en apéritif, avec des petites charcuteries, des plats simples de cuisines locales".

Service

Boire jeune à 14°-15° C.