Millésime 2020 - Premières impressions

05.11.2020
Dans son ensemble, l'année culturale a été assez facile avec un démarrage précoce de la végétation qui nous a donné quelques frayeurs avec des risques gelées cependant bien maîtrisés car anticipés. Il n'y a pas eu de maladies.
L'été a été chaud et sec avec des pluies inégales suivant les secteurs mais qui ont été les bienvenues. Les premiers raisins ont véré première quinzaine de juillet. Dans l'ensemble les grappes étaient petites, concentrées en jus avec parfois des signes de sécheresse visibles en particulier sur les jeunes vignes ou sur les sols drainants.
Les vendanges ont démarré le 20 août en Côte d'Or, et le 31 août à Chablis et dans le Mâconnais et Châlonnais.
Il n'y a eu guère de tri à effectuer car la récolte était saine et mûre. Il est à noter cependant que les blancs ont plutôt été vendangés après les rouges car leur maturité fut plus lente.
Nous avons privilégié des itinéraires de vinification tout en douceur avec, pour les rouges, une forte proportion de vendange entière et, pour les blancs, un travail sur les lies d'excellentes qualités cette année.
Le style des vins pour les blancs montre de jolis équilibres d'alcool et acidité et un profil aromatique assez précis. Pour les rouges ils sont tous colorés, concentrés et denses, avec des degrés alcooliques variables suivant les secteurs.
La maturité phénolique est excellente, les volumes sont plutôt faibles.

Frédéric DROUHIN
3 Novembre 2020